PAIEMENT SÉCURISÉ - PAIEMENT EN 3 FOIS SANS FRAIS
PAIEMENT SÉCURISÉ - PAIEMENT EN 3 FOIS SANS FRAIS

Qu’est-ce que le biofilm et comment l’éliminer?

Le biofilm est composé d’un amas de micro-organismes qui adhèrent à une surface, se multiplient et sécrètent une matrice de protection. Cette couche protectrice va alors emprisonner d’autres bactéries, virus, spores, champignons ainsi que des nutriments et constituer un réservoir alimentaire pour ces organismes mais aussi une protection face à diverses agressions. Des micro-organismes seront aussi capables de se détacher du biofilm et ainsi aller coloniser de nouvelles surfaces.

Photographie Microcopique d'un biofilm
Photographie montrant un biofilm en vue microscopique

Où se trouve le Biofilm?

Vous pouvez trouver un Biofilm sur toutes les surfaces mais plus particulièrement sur tous les endroits en contact avec l’être humain. Les mains d’un être humain sont un principal vecteur de propagation de Biofilms. ( Téléphones, Imprimantes, Clavier d’ordinateurs, Poignées de porte, Interrupteurs , Robinets , Chasse d’eau , Stylos … etc etc )

Comment limiter sa formation ?

Afin de limiter la formation du biofilm, qui devient par ailleurs de plus en plus résistant avec le temps, il est impératif de mettre en place un plan de nettoyage et de désinfection des surfaces des locaux. Ce plan doit prévoir un planning régulier des opérations afin d’éviter l’implantation durable des micro-organismes et leur prolifération. L’utilisation d’un nettoyeur vapeur est fortement recommandé dans l’opération de nettoyage. Nous préconisons notre STEAMBIO 3000 ou notre STEAMBIO 4000 pour cette opération.

biofilm          nettoyeur vapeur professionnel Steambio 3000

Les étapes à respecter pour limiter la formation des biofilms ou pour les retirer :

Il est fortement recommandé de nettoyer ou laver les surfaces avant de procéder à la désinfection, plutôt que de réaliser ces opérations en même temps. En effet, chacune à un rôle bien particulier :

– le nettoyage ou lavage va enlever les souillures organiques, minérales et microbiennes des supports.

– la désinfection élimine ou inactive à l’aide d’un produit désinfectant les micro-organismes qui n’ont pas été détruits par la phase de nettoyage-lavage. Parmi les produits efficaces à cette élimination, on retrouve l’acide peracétique, l’un des composants du produit Bio Apabio commercialisé par IBL Specifik.

Qu’est-ce que la désinfection ?

L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) recommande également de prendre certaines dispositions pour limiter la concentration microbienne. Parmi ces recommandations, on retrouve :

– la conception de locaux et d’équipements respectant les règles de conception hygiénique,

– le choix de matériaux qui sont résistants à l’usure et faciles à nettoyer et désinfecter,

– le remplacement régulier (dès qu’ils sont abîmés) des matériaux fragiles,

– la minimisation des apports d’eau, car elle favorise la croissance microbienne et peut être un vecteur de contamination.

Quels sont les endroits favorables au développement des biofilms ?

A priori, le biofilm peut s’installer sur un grand nombre de surfaces (sauf le cuivre qui est toxique), mais il ne réussira à se développer que s’il n’est pas menacé par des mesures d’hygiène régulières et efficaces. Ainsi, en général, il prolifère surtout dans les endroits difficilement accessibles au nettoyage et à la désinfection.

Source : Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA) : www.anses.fr

Pourquoi l’utilisation de la vapeur sèche est idéale contre les biofilms?

La température élevée élimine instantanément les allergènes et réduit très fortement la charge bactérienne contenue dans le Biofilm. On appelle cet effet : la Désinfection “CHOC”.

La haute température détruit instantanément la charge bactérienne . Il n’a pas de résistance ou d’accoutumance à une désinfection à la vapeur contrairement à l’usage de produits d’hygiènes.

L’action tensioactive de la vapeur en fait un détergent sans produit chimique et les résultats visuels obtenus sont unanimement reconnus comme meilleurs qu’avec les procédés classique. Les nettoyeurs vapeur ont aussi fait la preuve de leur efficacité sur les surfaces difficilement accessibles comme par exemple (mobiliers, lits, brancards, fauteuils roulants, véhicules sanitaires… ).

De nombreuses études montre que les méthodes de nettoyage vapeur présentent des efficacités détersives incomparables et entraînent une réduction de la concentration en protéines présentes à la surface du support d’environ 98 %.

L’application d’un nettoyage « détergent-désinfectant » ne permet pas d’obtenir le même niveau d’efficacité et le pourcentage de réduction de la concentration en protéines est légèrement inférieur (96 %).